La sophrologie vous propose au travers de techniques respiratoires, de relaxations dynamiques et de visualisations positives, de voyager en vous pour apprendre à ressentir votre corps et à prendre conscience de vos émotions. Ce travail vous fera découvrir la richesse de vos capacités et vous donnera les clés pour les renforcer. Vous acquerrez la confiance nécessaire pour évoluer dans le monde et vous adapter aux diverses situations de la vie. La sophrologie vous apportera un bien-être personnel.

Un peu d'histoire

Fondée à Madrid en 1960 par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre nourri d'hypnose et de pensée orientale (yoga, zen), la sophrologie est destinée à l'origine aux psychotiques. Pour les soigner, il s'est interrogé sur l'existence possible d'un état de conscience harmonieux, ni pathologique, ni ordinaire, dit "sophronique", qu'il serait possible de conquérir. Afin de le transformer en ressource. Une fois cette découverte faite, les émules de Caycedo l’ont aidé à étendre ses découvertes au domaine social. La sophrologie (du grec sôs, "harmonie", et "phren "esprit" )est une méthode d'investigation et d'harmonisation par des états modifiés de conscience.

La sophrologie pour quoi faire ?

L’ambition de la sophrologie est de mieux comprendre l’homme dans son entité indivisible et à partir de cette meilleure compréhension d’apporter des solutions sous formes de techniques pour l’aider à vivre sa vie aussi bien dans les moments de difficultés que dans le quotidien. Inspirée de l’hypnose et de disciplines orientales telles que le yoga ou le zen, la sophrologie est une méthode de relaxation de type dynamique qui a pour objectif de transformer nos angoisses ou phobies en pensées positives. Cette pratique s’appuie essentiellement sur la détente physique, obtenue grâce à des exercices de respiration, et visualisation d’images apaisantes.

La sophrologie pour qui ?

La sophrologie convient à tout âge. L'une de ses principales indications est la gestion du stress. Elle aide à trouver un mieux-être, prévient du surmenage et supprime des maux tels que l'insomnie, migraines, ou la spasmophilie. Les résultats sont probants également pour la timidité, le manque de confiance en soi, et les troubles de l'image de soi (comportements alimentaires anarchiques, problèmes de poids) sans doute grâce à cette réduction du discours d'autodépréciation. Seules contre-indications : la schizophrénie et la psychose.